Clamart Citoyenne - Municipales 2014

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Mot-clé - Education

Fil des billets - Fil des commentaires

mardi, mars 18 2014

Échanges avec les associations de parents d'élèves

Nous avons reçu un questionnaire de la FCPE. Vous trouverez notre réponse ici.
Nous profitons de cette occasion pour remercier les trois associations de parents d'élèves représentées à Clamart (FCPE, PEEP et AAPE), qui ont répondu positivement à notre invitation, et que nous avons reçues.
Nous avons eu ensemble, avec leurs président-e-s, un très long moment d'échange et d'écoute, constructif et transparent.
Nous n'avons qu'un souhait à formuler : que cette rencontre préfigure la co-construction des prochaines politiques clamartoises !

samedi, février 1 2014

Un Plan Educatif Clamartois, non pour faire plus, mais pour faire mieux

L'éducation doit être une priorité

Cette exigence ne se traduit pas nécessairement par des moyens supplémentaires, mais par davantage de cohérence et de lisibilité. C'est pourquoi nous proposons de mettre en œuvre une véritable politique de l'enfance et de la jeunesse à travers un Projet Éducatif Clamartois (PEC).

Ce projet, élaboré avec l'ensemble des partenaires de la communauté éducative clamartoise, ne vise pas seulement à améliorer les conditions d’apprentissage de l’enfant dans le cadre scolaire, mais à coordonner et structurer l’ensemble des forces, ressources, acteurs…

Dans un monde plus complexe qui perd de son sens collectif, la citoyenneté, la solidarité et le partage doivent être renforcés. Sur le territoire de Clamart, l’éducation des enfants ne doit pas se faire uniquement dans le cadre de l’école, mais également par les activités culturelles et sportives. Celles-ci ne doivent pas être seulement conçues comme des loisirs, mais doivent concourir à l’épanouissement, à l’autonomie des jeunes Clamartois et à l’émancipation des citoyens.

Des rythmes scolaires au rythme de l’enfant

La concertation sur le temps scolaire, menée à marche forcée à Clamart, conduit à une organisation qui ne répond pas à l’objectif  initial : respecter le rythme de l'enfant. Dès la rentrée 2014, nous devrons mettre en place un observatoire de suivi pour évaluer les objectifs que nous nous fixons :

  • Les rythmes d’apprentissage de l’enfant doivent être respectés, dans la journée, dans la semaine et dans l’année.
  • L’école doit viser à la réussite de tous. C’est pourquoi les nouvelles activités périscolaires (NAP) doivent permettre un égal accès aux arts, à la culture et au sport, mais aussi donner un cadre pour que les besoins et les souhaits de chaque enfant soient respectés.
  • Le temps scolaire, avec la demi-journée du mercredi matin en plus, doit effectivement permettre de centrer les apprentissages les matins, articulés avec les activités de développement personnel et de bien-être les après-midi. Celles-ci devront être encadrées par des intervenants formés en nombre suffisant.

Cette nouvelle organisation doit s’inscrire dans une réflexion plus large dont le Projet Éducatif Clamartois doit constituer le socle conduisant chaque école, en liaison avec les autres établissements de secteur, à élaborer son projet éducatif, en y associant tous les partenaires concernés. S’appuyant sur l’ensemble des ressources du PEC, les enfants pourront bénéficier de véritables parcours éducatifs individuels qui pourront se prolonger au-delà du primaire.

Version PDF

mercredi, janvier 29 2014

Pose de la première pierre du campus Triaux-Garenne


Nous étions présents samedi dernier lors de la pose de la première pierre du campus Trivaux la Garenne.

Cet important programme de rénovation scolaire a été suivi de près par Dominique Meier (Maire adjoint en charge de la vie scolaire ici sur la photo) et par Vincent Gazeilles (chargé de mission aux économies d'énergies), tous deux présents sur la liste Clamart Citoyenne.

Doté de performances constructives remarquables (35KWh/an/m²) limitant son coût de fonctionnement, cet élégant complexe scolaire et sportif sera également très fonctionnel pour les élèves et les enseignants. Il sera également doté d'une salle polyvalente ouverte aux habitants du quartier.


Nous nous réjouissons du lancement de ce chantier de près de 40 millions d'euros et souhaitons qu'il soit terminé comme prévu, en septembre 2015.