Un tract mensonger et pétochard issu du PS-PC-MoDem laisse entendre que la présence de la liste Clamart Citoyenne aux élections municipales risque de favoriser la liste UMP au premier tour. Il n’en est rien. C’est même exactement le contraire qui va se passer ! La preuve par les chiffres… car c’est mathématique !

Le 23 mars : battre l'UMP dès le premier tour

Imaginons que nous n’ayons pas eu l’excellente idée de nous présenter à ces élections… Au premier tour, sur 100 citoyens, 48 citoyens vont voter UMP, 42 citoyens, à défaut d’autre choix, vont voter PS-PC-MoDem, tandis que 10 citoyens de gauche, profondément déçus par la politique d’austérité de François Hollande et par le comportement inacceptable du maire sortant, restent chez eux. Résultat : l’UMP est élu au premier tour avec 53% des votants !

Heureusement, la liste Clamart Citoyenne est présente à ces élections municipales ! Et défend avec force et conviction ses propositions de justice sociale, de solidarité, d'écologie et d’éthique en politique. Un autre scenario est donc possible. Les 10 citoyens de gauche qui partagent ces valeurs se mobilisent, et votent pour elle. Premier résultat satisfaisant : l’UMP chute à moins de 48% des votants. C’est mathématique : plus Clamart Citoyenne mobilise d’abstentionnistes, plus le score de l’UMP descend !

Le 30 mars : changer à gauche au deuxième tour

Soyons encore plus clairvoyants… De nombreux Clamartois souhaitent garder la ville à gauche, mais en sanctionnant la politique du PS, et en changeant radicalement les pratiques.

Il suffit dans notre exemple que 17 électeurs préfèrent notre équipe et nos propositions à celle du PS-PC-MoDem, pour que nous prenions avec eux la tête de la gauche…

Précisons aussi que toutes les listes réalisant un score de plus de 10% sont autorisées à rester au deuxième tour. Personne n'est donc éliminé par personne...

Vous comprenez maintenant ce qui fait vraiment peur au PS ?